Pourquoi faire un diagnostic RPS ?

Les employeurs sont réglementairement tenus de procéder à l’évaluation des risques psychosociaux dans leur entreprise. Les conclusions du diagnostic RPS permettent de prendre les mesures nécessaires pour prévenir ce type de risques ou pour y remédier. Quels sont les risques psychosociaux ? Quels en sont les facteurs ? Comment prévenir les RPS ? Voici les réponses !

Que sont les RPS ?

Les RPS sont des risques pouvant impacter négativement la santé mentale, la condition physique et les relations sociales. Ceux-ci sont la conséquence des conditions présentes dans le cadre du travail, ainsi que des facteurs relationnels et organisationnels. Les manifestations de ces troubles recensées en cabinet d’ergonomie prennent diverses formes : du stress au travail aux agressions violentes ou verbales, en passant par le sentiment de souffrance ou de mal-être dans le cadre professionnel.

Quels sont les principaux facteurs des risques ?

La Direction de l’animation de la recherche et des études statistiques (DARES) a publié une étude sur les RPS en 2016. Celle-ci fait ressortir les préoccupations des actifs occupés qui ont été questionnés sur leurs conditions de travail. Plus des deux-tiers des personnes interrogées déclarent subir des pressions en termes de délai pour remplir leurs tâches. Elles affirment dans la même proportion être soumises à un travail intense. Près de la moitié des sondés estiment devoir se dépêcher dans leur travail. Tandis qu’un-tiers avouent devoir maîtriser ou cacher leurs émotions !

Comment prévenir les RPS ?

Faire un diagnostic RPS permet de verbaliser les problèmes ressentis par les salariés et par conséquent, d’agir préventivement. Le Code du travail, en son article L. 4121-2 9, liste les principes généraux de prévention sur lesquels s’appuyer. En voici un bref aperçu :

Prévenir l’apparition des risques

L’employeur doit se baser sur le diagnostic RPS pour éviter l’apparition de risques professionnels. Il peut être utile par exemple de recourir à une animation sur le handicap pour sensibiliser les personnes. Cela permet de renforcer la convivialité et de faciliter l’intégration des personnes en situation de handicap.

Tenir compte de l’évaluation des risques inévitables

Dans certaines activités, la notion d’urgence commande un rythme de travail soutenu. S’il est quelquefois difficile de modifier l’organisation de travail, il est possible d’en amoindrir les conséquences. C’est pourquoi il convient de les identifier pour les évaluer correctement.

Résoudre les RPS à la source

Le diagnostic RPS fait un constat, mais il identifie la cause. Savoir pourquoi tel ou tel risque survient est une démarche essentielle pour le réduire, voire le supprimer.

Contrôler l’ergonomie des postes de travail

Pour bien travailler, il faut être confortablement installé. Les équipements de travail, le mobilier de bureau, comme les postes de travail doivent être ergonomiques à cet effet. Il en est de même du rythme de travail dont il faut réduire les cadences et la monotonie.

Réduire la dangerosité des tâches

Pour exercer certains emplois dangereux par nature, il faut s’assurer des compétences des personnes qualifiées. Celles-ci doivent disposer des connaissances et des aptitudes à faire face aux risques accidentels liés à leurs tâches. L’objectif du diagnostic RPS est ici de rendre ces dernières moins dangereuses à exercer.

Planifier les priorités

L’analyse RPS permet par ailleurs de mettre en place une planification des actions de prévention à court et moyen terme. La définition des priorités doit être réalisée en collaboration avec les salariés concernés et les représentants du personnel. Les actions doivent être entreprises sur le triple plan humain, organisationnel et technique.

Adopter des mesures de prévention collective

Enfin, la mise en place des diverses protections individuelles doit être précédée de mesures de prévention collective. Là encore, les recommandations du diagnostic RPS permettent de gérer au mieux les conditions de travail dans l’entreprise.

Faire un diagnostic RPS permet de pointer les facteurs de risques psychosociaux présents dans l’entreprise. Cette analyse aux diverses ramifications a pour objectif d’améliorer la santé mentale, la condition physique et la QVT des salariés. Elle répond aux exigences du Code du travail en matière de santé et de sécurité en milieu professionnel.

D’autres conseils en management sont disponibles sur notre blog !